Ils ont parlé de Cataclysmes

Revue de presse du livre Cataclysmes. Une histoire environnementale de l’humanité, de Laurent Testot (Payot, 2017). Communiqué de presse ici.

 

Presse

« Les sept Révolutions de l’humanité », dans NonFiction, par Florian Besson et Pauline Guéna. Une lecture très attentive, parfois critique, par des spécialistes de l’histoire environnementale (mis en ligne le 5 octobre 2017).

Hérodote, par André Larané (mis en ligne le 21 juin 2017). Extrait : « Cataclysmes est à notre connaissance le premier livre en langue française qui raconte l’Histoire mondiale de façon synthétique. Limpide et érudit, également palpitant, il se lit comme un roman et renouvelle avec pertinence notre vision du monde passé, présent et futur. À mettre entre toutes les mains. »

Le Poulailler, la revue indépendante du bout du monde, une longue interview par Natalia Leclerc, publiée le 6 octobre 2017.

Alternatives économiques, par Denis Clerc, numéro d’octobre 2017. Chute : « Ce livre multiforme, nourri par une érudition étonnante, est un cri d’alarme salutaire qui, à la fois, récuse le catastrophisme d’un Jared Diamond (Effondrements) et complète (tout en le nuançant) Sapiens de Yual Noah Harari. »

Interview par Le Télégramme du 24 août 2017 : « L’humanité va devoir collaborer pour survivre »

Sciences Humaines, par Thierry Jobard (n° 294, juillet 2017).

Livres Hebdo, par Laurent Lemire (31 mars 2017) – accès réservé aux abonnés.

Courte interview dans L’Yonne Républicaine du 21 avril 2017 : « Le journaliste Laurent Testot animera une conférence à la médiathèque de Joigny demain après-midi ».

 

Blogs

Imaginaires, par Bruno Colombari (octobre 2017). « C’est sans doute le livre le plus stimulant de l’année. Brossant l’évolution de l’humanité et ses interactions avec le climat et les écosystèmes, Laurent Testot utilise avec bonheur tous les outils de l’histoire globale. »

Mortel Management, par Christian Oyarbide (juin 2017).

Masse critique, par J’suis pas Super Mam’ (juin 2017).

Write (Read) if you please, par Accalia (mai 2017).

 

 

Télé – Interviews

France 2, Dans quelle Éta-Gère du 14 juin 2017, avec Monique Atlan (inscription nécessaire pour visualiser – 2 minutes).

Librairie Mollat (7 minutes)

ComcomTV, À découvert, avec Miguel Marquez (21 minutes).

 

Radio – interviews

France Culture, La Méthode scientifique, « Existe-t-il une science du pire ? », débat animé par Nicolas Martin, avec Vincent Mignerot, président d’Adrastia. « Qu’est-ce que l’effondrement ? Est-il déjà en cours ? Quels sont les arguments scientifiques mettant en évidence la régression de la civilisation, voire le déclin total dans un temps plus ou moins proche ? Toutes les sociétés sont-elles égales face à l’effondrement ? »

Subjectif, 50 nuances de vert, enregistré le mardi 12 septembre 2017, « Les théories de l’effondrement », avec Gilles Verdiani, Anastasia Colossimo, Vincent Message (4 parties de 28, 23, 18 et 15 minutes).

RCF, Cataclysmes, avec Christophe Pluchon, le 11 septembre 2017 30 minutes).

France Culture, Les Enjeux internationaux du 13 juin 2017, avec Thierry Garcin (10 minutes).

Fréquence protestante, Regards sur la politique du 20 mai 2017, avec Michèle Gaillard (45 minutes).

Europe 1, Social Club du 18 avril 2017, avec Frédéric Taddéi, Raphaël Enthoven et Jackie Berroyer (42 minutes).

 

Radio – commentaires

France Culture, Le Journal des idées du 20 juin 2017, par Jacques Munier (5 minutes).

France Culture, La Librairie francophone du 10 juin 2017, animée par Emmanuel Kherad (54 minutes), avec la collaboration de divers libraires, dont Grégoire Courtois – aller à la 25e minute.

 

 

 

 

Articles publiés sous ma signature et en lien avec Cataclysmes

« La question environnementale aura été la grande perdante de cette présidentielle, et elle risque de prendre sa revanche », Huffington Post du 22 avril 2017.

« Quand la Chine médiévale s’industrialisait », Alternatives économiques de juillet 2017.

 

Recommandations de lecture

José, de la librairie Le Failler, Rennes : «Dans la droite ligne de Sapiens d’Harari et des ouvrages de Jared Diamond comme Effondrement, cet ambitieux essai d’histoire globale convoque dans une fresque étourdissante tout le champ des sciences humaines pour décrire avec clarté le destin de notre espèce et ses effets sur notre planète. Passionnant, impressionnant, fascinant d’érudition, ce livre est également un vrai plaisir de lecture [sur http://librairielefailler.blogspot.fr/2017/05/cataclysmes.html]. »

11 lecteurs (à la date du 24 juillet 2017) plutôt enthousiastes sur Amazon.

Une compilation de 3 avis (à la date du 24 juillet 2017) de bloggers fédérés sur Babelio.

 

Pour ceux qui souhaitent feuilleter avant d’acheter…

Les 50 premières pages en ligne (Introduction, chapitre 1 et début du chapitre 2…) sont en accès libre sur Google.